6223 féminisme | Le Biplan

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Le Biplan
Bisexualité : actualité, culture et réflexions diverses
Actualités | Militantisme | 28.05.2013 - 23 h 07 | 8 COMMENTAIRES
Deux mots sur les « Antigones », la dernière supercherie des réacs pseudo-cools

Étiquettes : , , , , , , ,

EDIT fin mai-début juin pour ajouter d’autres liens vers des articles et pages décortiquant ce « mouvement ».

Il y a quelques jours à peine a émergé un blog WordPress titré « Les Antigones », qui prétend promouvoir un mouvement « apolitique » de femmes « féministes » qui… heu… ben elles sont contre les Femen, mais en dehors de ça on sait pas trop. Oui, elles sont pas super fortiches pour se trouver une démarche autonome, en dehors de taper sur les Femen. Fumeux, mh. Mais attention, elles sont cultivées ! Elles font une référence à une figure mythologique ! à la Grèce antique ! Tout ça ! Et attention attention, elles ont tout compris au monde moderne et donc elles ont un trop super choupi logo trop design !

Hélas pour elles, le Silvius était là et n’a pas apprécié qu’on tente de lui pourrir sa mythologie. Prenez garde, j’ai dégainé Paint.

Au besoin, cliquez sur l’image pour la voir dans sa taille d’origine.Les-Antigones-BanderoleFace à ces « Antigones », j’ai envie de dire : les filles, décoincez-vous, buvez du vin, mangez de la viande crue, décoiffez-vous, remplacez-moi ces toges blanchâtres par des peaux de bêtes fraîchement écorchées, suivez ce transgenre de Dionysos, écartelez tous ces beaufs de Penthées qui essaient de se rincer l’œil en vous épiant du haut de leur pin(e), bref, relisez Les Bacchantes d’Euripide, et faites ce que vous voudrez ! ALLEZ BACCHANTES !

Qu’on s’inquiète de cette énième tentative médiatique ou qu’on s’en amuse, une chose est certaine : il est hors de question de laisser l’extrême-droite ou même les conservateurs faire main basse sur un tel classique de la littérature ou sur les références à la mythologie ou l’Antiquité.

C’est déjà très mauvais pour le pays de voir ses symboles si souvent usurpés par les extrémistes, c’est déjà consternant de voir un épisode historique comme celui de Jeanne d’Arc brandi par des histrions sournois qui n’ont certainement aucune leçon d’histoire à donner (mais beaucoup à recevoir), alors on ne va certainement pas rester les bras croisés pendant que les marketeux réacs s’ingénient à salir nos références culturelles communes en les tirant dans un sens politique qu’ils n’ont pas et ne peuvent même pas avoir (comme je l’ai montré plus haut).

Qu’on nous laisse Antigone tranquille, et stop à l’enfumage !

D’autres informations sur ce « mouvement apolitique » :

« Antigones : ces anti-Femen contre le mariage gay et la « théorie » du genre », sur le Huffington Post, le 27 mai 2013.

« Antigones : piège à connes », sur Moom light, le 27 mai 2013.

« Les Antigones… What Sophocle ? », sur Les Nouvelles News, le 27 mai 2013.

« Les Antigones. Mais pourquoi… ? », sur le blog Maelle & diction, le 28 mai 2013.

« Antigones, l’extrême-droite en robe blanche », article sur Barbieturix, le 29 mai 2013.

« Antigone doit mourir ! » – Les Antigones décryptées, billet sur La Horde, le 1er juin 2013.

Une page Facebook : « Non à la récupération d’Antigone par les réactionnaires », créée le 3 juin.

Pour finir, une blague : la famille Cussédupoulet a un fils, comment l’appellent-ils ? Hémon, bien entendu.